Musée des mines

Sous rubriques :



Le Musée des Mines est un bon complément de la visite guidée.
Il est installé dans les anciennes écuries du Château Saint-Jean, situé dans la partie sud de L’Argentière-La Bessée.
Au rez-de-chaussée du Musée des Mines se trouve l’accueil avec la billetterie pour les visites de la Mine d’argent, la boutique et une salle d’exposition qui présente les résultats des recherches historiques et archéologiques avec de nombreuses vitrines d’objets anciens.
A l’étage les visiteurs sont invités à regarder une vidéo de 20 minutes qui résume l’histoire du site et les principales caractéristiques des vestiges miniers. Des expositions temporaires occupent également cet étage et sa mezzanine.

Le parc du Château est souvent le cadre de spectacles culturels et d’évènements festifs, c’est également un lieu idéal pour prendre votre pique-nique avant ou après avoir visité la mine.
Le Château Saint-Jean a une histoire mouvementée et a connu de nombreux occupants. Edifié vers 1760 par Jean BRUNET, seigneur local auto-proclamé, il devient bien communal à la Révolution. Il sert alors de salle de réunion, d’école, de local pour le Juge de Paix, et est aussi loué aux directeurs de la mine d’argent, jusqu’à ce qu’une maison de direction soit construite au fond des gorges du Fournel. En 1859, le château est acquis par Jacques Alexis ROSSIGNOL, avocat à L’Argentière, membre du Conseil Général et sans doute actionnaire de la mine d’argent. En 1865, sa fille Eudoxie épouse Auguste Victor Elisée MARGOT-DUCLOT juge au tribunal de Briançon puis de Gap, également conseiller général. Eudoxie résidera toute sa vie au Château Saint Jean.

Après son décès la demeure est vendue à la Société Alais-Froges-Camargue en 1923. Le château, les écuries et les tours deviennent alors des logements pour les employés de l’électro-métallurgie. Depuis 1996 les bâtiments réhabilités accueillent la médiathèque municipale, le C.C.S.T.I. et le Musée des Mines.

Musée de la mine à l'argentière la bessée dans les Hautes Alpes